La corporéité en question dans le monde hispanique contemporain

Sous la direction de Bénédicte Brémard – Parution le 12/01/21

Résumé de l’ouvrage :

Que représente le corps dans le monde hispanique contemporain ? Contrôlé voire anéanti ou effacé par des régimes totalitaires, libéré jusqu’à l’excès par la fin de la censure, enjeu politique ou arme de communication, objet de préoccupations scientifiques ou sociales (pour le soigner, le reconstruire, le rajeunir, le modifier), le corps peut-il encore porter l’identité individuelle ou la mémoire collective ? Avec pour objets d’études le cinéma, la vidéo, la littérature, les arts visuels ou le flamenco, les vingt-deux contributions de ce volume, regroupées en cinq parties : « Le corps et la norme » , « Corps en construction/corps en destruction » , « Corps et identité nationale » , « Corps et genres artistiques » et « Le corps à l’avant-garde » , proposent de réfléchir à ces questionnements et nous montrent que, du début du XXe siècle à nos jours, sous le regard des artistes, le corps n’a cessé de créer le trouble et d’interroger notre rapport aux genres, aux modèles, les limites de notre tolérance et nos liens au vivant.

Plus d’informations ici