Le doctorat en création 2014

Document Le doctorat en création RESCAM

     Le Réseau interuniversitaire d’écoles doctorales Création, Arts et Médias (CAM) fédère, depuis 2012, 15 écoles doctorales en France. Ce sont ainsi environ 4 000 doctorants et un millier d’enseignants chercheurs qui se voient ouvert un réseau étendu pour développer, diffuser et valoriser la recherche en Arts et Médias.

Ce texte est une synthèse des travaux du réseau RESCAM qui s’est réuni les 21 janvier et 24 juin 2014 autour du doctorat en création.

Le diplôme de doctorat est unique et commun à tous les établissements d’enseignement supérieur habilités à sa délivrance dans le cadre du LMD. Il correspond à une première expérience professionnelle à/et par la recherche dans le cadre d’un parcours professionnel pour une poursuite de carrière dans les secteurs privés et publics.

A ce diplôme commun correspondent des diversités de mentions, de pratiques doctorales, d’évaluation, de  formats et de poursuites de carrière. Dans le cadre du domaine des arts et de la création, les compétences qu’il accrédite sont obtenues par des modalités et des formats différents. Outre les travaux de recherche les plus fréquemment menés dans nos disciplines, il nous apparaît que le lien entre le rapport à la pratique et les productions artistiques élaborées dans le cadre de la thèse contribuent aux avancées épistémologiques et des connaissances.

L’intégration d’un objet artistique spécifique dans le travail de recherche présenté en soutenance constitue une caractéristique de ces champs disciplinaires, dès le niveau Master. Cela identifie une thèse en création qui s’inscrit dans un double processus artistique et de recherche. Tout en restant inscrit dans les ED et les établissements qui les portent, ce doctorat a vocation à s’intégrer dans le paysage recomposé  du LMD, incluant des établissements de la culture et s’ouvrant à des   établissements d’enseignement supérieur relevant du Ministère chargé de la  Culture et à  des nouveaux publics de jeunes chercheurs. Seront favorisés des jurys comprenant notamment des artistes et des professionnels  de la culture, ainsi que des  oencadrements réunissant Universités, Ecoles d’Arts et milieux  artistiques.

 Paris,  le 24 juin 2014

Les directeurs d’ED du réseau CAM

Experts associés à la réflexion : Sylvie Leleu-Merviel, Conseillère Scientifique, Direction Générale pour l’Enseignement Supérieur et l’Insertion, Geneviève Meley–‐Othoniel, Déléguée scientifique, Formations à l’art et à la culture, AERES, Pierrick Gandolfo, Délégué scientifique, AERES