équipe

Le Réseau inter-universitaire d’écoles doctorales Création, Arts et Médias est régi par une convention liant 18 universités.

Équipe de direction 

  • Gretchen Schiller, co-directrice du Réseau CAM, Gretchen.Schiller@univ-grenoble-alpes.fr
  • Christophe Genin, co-directeur du Réseau CAM, Christophe. Genin@univ-paris1.fr

Gestion administrative 

est assurée par l’Université Grenoble Alpes, l’équipe de la Structure Fédérative de Recherche Création

 

© Studio Harcourt

 

Christophe Genin

 

Christophe Genin est professeur à l’Ecole des Arts de La Sorbonne, à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, où il enseigne la philosophie de l’art et de la culture. Il a dirigé l’école doctorale des Arts plastiques, Esthétique et Sciences de l’art pendant quatre ans, et est actuellement professeur délégué aux thèses SHS de Paris 1. Il codirige la mention Esthétique, Arts, Cultures, et le master 2 Etudes Culturelles. 

Ses recherches portent sur les « identités réfractaires », telles qu’elles peuvent s’exposer dans les oeuvres d’art noble ou populaire, ou dans les pratiques culturelles. Elles questionnent, d’un point de vue herméneutique et critique, le rapport entre réflexivité et altérité, les représentations et discours établis, l’ensemble des effets d’autorité et les divers processus de reconnaissance au regard des media et des conditions matérielles de production et de diffusion. Elles se prolongent en une perspective anthropologique, interrogeant les effets induits par les rencontres des cultures. 

Il travaille sur l’art urbain, le kitsch, l’art au féminin, le multimédia, l’interculturalité et la laïcité et dirige actuellement une dizaine de thèses.

 

GRETCHEN SCHILLER

 

Chorégraphe et professeure à l’UMR Litt&Arts, Gretchen Schiller est responsable du parcours Arts de la scène du Master Création Artistique à l’Université Grenoble Alpes. Elle dirige la Structure Fédérative de Recherche Création au sein de la Maison de la Création et de l’Innovation. Elle est également chercheuse principale du Performance Laboratory, projet IDEX réunissant des universitaires issus des disciplines de la géographie, des arts de la scène et de l’informatique.

Titulaire d’un M.A. en chorégraphie de l’UCLA (ÉU), elle a été étudiante en vidéodanse au département des arts visuels du MIT à Cambridge (ÉU) avant de commencer son doctorat au sein du programme de recherche en science, technologie et art de l’Université de Plymouth (RU). Sa recherche chorégraphique aborde les questions théoriques et pratiques de la migration du geste, ou géogestes, ainsi que la mémoire corporelle des danseurs et du public.

Sa production scientifique est à la fois matérialisée en vidéodanse, en mises en scènes interactives et par des écrits.